Augmentation de l’allocation chômage : l’ANEM brise le silence

Depuis l’annonce du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concernant l’augmentation des salaires, de l’allocation chômage et des pensions de retraite à partir de 2023, plusieurs informations se relaient sur les réseaux sociaux à ce sujet. Récemment, un document attribué à l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) a fait le tour des médias sociaux faisant état de l’augmentation effective de l’allocation chômage, mais qu’en est-il vraiment ?

En effet, le Président Abdelmadjid Tebboune avait évoqué le 24 septembre dernier, en marge de la rencontre Gouvernement-Walis, une prochaine révision à la hausse du montant de l’allocation chômage en Algérie, et ce, dès le mois de janvier 2023.

Pour mettre à exécution les instructions du Chef de l’État, l’ANEM avait lancé une série de démarches visant notamment à réviser et à assainir les listes des bénéficiaires de l’allocation chômage. En outre, l’ANEM avait indiqué que la révision globale du système de l’allocation chômage, accompagnée de nouvelles conditions légales, allait permettre des augmentations importantes du montant de l’allocation.

Démenti de l’ANEM concernant l’augmentation de l’allocation chômage

Alors que l’Agence nationale de l’emploi prépare le terrain pour mettre à exécution les instructions du Président de la République quant à l’augmentation de l’allocation chômage à l’horizon 2023, un document faussement attribué à l’ANEM a fait le tour des réseaux sociaux faisant part de l’augmentation dudit montant.

Xiaomi Redmi 9A Mobile

Dans un communiqué officiel rendu public hier, l’ANEM a réagi et a formellement démenti ces informations. En effet, l’Agence a noté que le document en question n’émane pas de ses services et qu’il s’agit d’un faux communiqué relayant de fausses informations.

D’ailleurs, l’Agence nationale de l’emploi a saisi l’occasion pour rappeler le fait que toutes les informations officielles concernant l’allocation chômage sont publiées sur sa page Facebook officielle ou sur son site internet (www.anem.dz).

Dans ce même contexte, il convient de rappeler que la mise en place de l’allocation chômage est entrée en vigueur dans notre pays en mars 2022. D’après les dernières statistiques, près de deux (2) millions de jeunes chômeurs, âgés entre 19 et 40, en bénéficient et perçoivent chaque mois une allocation s’élevant à 13.000 dinars algériens.

Formation au profit des bénéficiaires de l’allocation chômage sans qualification

Sur un autre volet, rappelons que le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, avait fait savoir que les bénéficiaires de l’allocation chômage sans qualification auront accès à une formation de courte durée au niveau des établissements de formation.

Intervenant au Forum de la Radio algérienne le 10 octobre dernier, le ministre Yacine Merabi avait révélé que le nombre de bénéficiaires de l’allocation chômage sans qualification s’élève à 1.350.000 personnes au niveau du territoire national. Ainsi, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels avait indiqué que ces personnes allaient bénéficier d’une formation de courte durée au niveau des établissements de formation à compter de la rentrée professionnel.