Asphyxie au monoxyde de carbone : une famille décède à Khenchela

Un nouveau drame est survenu suite à une asphyxie au monoxyde de carbone. L’incident a eu lieu ce 31 décembre 2022 dans la wilaya de Khenchela, laissant comme victime une famille de quatre personnes.

Dans une publication sur son compte Twitter, la Protection Civile a fait part de l’intervention de ses unités relevant de la wilaya de Khenchela hier, samedi 31 décembre 2022, à 12h00 afin d’évacuer quatre (4) corps sans vie.

D’après la même source, les défunts sont un homme, deux femmes et un enfant, appartenant à la même famille. Ces derniers ont retrouvé la mort dans leur appartement familial, situé au niveau de la commune de Chechar dans la wilaya de Khenchela. Et ce, suite à une asphyxie au monoxyde de carbone qui avait fuité du chauffage.

Hélas, cet incident vient alourdir le bilan des pertes humaines liées à l’asphyxie au monoxyde enregistré depuis le début de la saison hivernale cette année. Toutefois, les services de la Protection Civile multiplient les campagnes de sensibilisation afin de mettre en garde contre la mauvaise utilisation des appareils de chauffage durant l’hiver et prévenir des risques d’asphyxie au gaz de monoxyde de carbone.

Etanchal - L’étanchéité en Algérie

Décès d’une famille à Khenchela : le procureur instruit l’ouverture d’une enquête

En outre, dans un communiqué rendu public ce dimanche 1er janvier 2023, le procureur de la République près le tribunal de Chechar a instruit l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances derrière le décès de cette famille, composée de quatre (4) personnes, par asphyxie dans la commune de Chechar, wilaya de Khenchela.

En effet, la même source a indiqué que l’opération des éléments de la Protection Civile intervient suite à l’appel téléphonique d’un individu faisant savoir que les membres de sa famille n’ouvraient pas la porte, malgré le fait qu’il avait toqué à plusieurs reprises.

Arrivés sur les lieux, soit à l’appartement situé à la cité 200 logements, les éléments de la Protection Civile découvrent les quatre corps sans vie, qu’ils évacuent aussitôt aux urgences de l’hôpital de Chechar dans la même wilaya afin de confirmer le décès.

Ainsi, le procureur a ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances exactes derrière le décès de cette famille, notamment en ce qui concerne la conformité des appareils électroménagers responsables de l’asphyxie aux normes de sécurité.