Après avoir quitté la prison, Rachid Nekkaz remercie Tebboune

Le 18 janvier dernier, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a signé un décret portant grâce présidentielle en faveur de Rachid Nekkaz. Ainsi, l’homme politique a quitté la prison d’El Harrach (Alger) et a retrouvé sa liberté.

Dans un message posté ce vendredi, 20 janvier 2023, sur sa page Facebook officielle, Rachid Nekkaz a remercié le Président Tebboune pour la grâce exceptionnelle qu’il lui a accordée pour raison médicale, après trois ans de détention.

« Rachid Nekkaz remercie solennellement le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour la Grâce exceptionnelle pour « raison médicale » qu’il lui a accordée le 18 janvier et qui lui a permis d’être libéré de la prison d’El Harrach à Alger le 19 janvier à 11h20, après 3 ans de détention et d’assignation à résidence (depuis le 4 décembre 2019) », lit-on sur ledit message.

Par ailleurs, l’homme politique a espéré pouvoir renouveler son passeport dans le but de rejoindre sa famille aux États-Unis et de s’y faire soigner. Et ce, « après la suppression, par la justice en juillet 2022, de tous ses droits citoyens, administratifs, politiques, financiers et nationaux ». « Rachid Nekkaz espère que le Président de la République lui permettra de renouveler un passeport d’urgence afin de rejoindre sa famille aux États-Unis et de s’y faire soigner », lit-on encore.

Rachid Nekkaz félicite Tebboune pour sa philosophie

Dans son message, Rachid Nekkaz n’a pas manqué de « féliciter le Président de la République pour sa philosophie de la Réconciliation Nationale au profit de tous les Algériens des 58 wilayas et de la diaspora indistinctement (sauf les crimes de sang) ». Espérant, par la même occasion, que cette démarche « permettra d’écrire une nouvelle page citoyenne et apaisée au pays des nobles martyrs ».

En outre, l’homme politique a également « remercié le personnel de l’hôpital Mustapha, mais aussi une grande partie du Peuple algérien pour son soutien indéfectible et sa compassion au travers des réseaux sociaux aussi bien en Algérie qu’à l’étranger ». De plus, Rachid Nekkaz a saisi l’occasion « pour demander pardon à ses avocats de principe et rendre hommage à l’engagement de Maître Zoubida Assoul ». Avant « de rendre hommage à sa défunte maman qui aurait dû fêter aujourd’hui son 87ᵉ anniversaire ».

Rachid Nekkaz arrête la politique en Algérie

Il est à rappeler que le 2 janvier dernier, Rachid Nekkaz avait officiellement annoncé qu’il renonçait à exercer la politique en Algérie. En effet, d’après un communiqué rendu public sur sa page Facebook, Rachid Nekkaz avait adressé une lettre ouverte au Président Tebboune informant qu’il arrêtait la politique en Algérie.

« Dans mes démarches inspirées par l’illustre Émir Abdelkader à la fin de son épopée algérienne, Rachid Nekkaz a écrit à Monsieur Le Président Tebboune le 10 décembre 2022 pour lui annoncer officiellement qu’il s’était résigné, par la force des choses, à arrêter la politique en Algérie », avait indiqué le communiqué.

« En effet, il souhaite désormais se consacrer exclusivement à la résolution de ses problèmes de santé (prostate, respiration nasale, audition), à l’écriture et à sa famille qu’il a sacrifiée et abandonnée égoïstement aux États-Unis depuis 10 ans et qu’il n’a pas revue depuis trois ans, accaparé qu’il était par l’idée de contribuer humblement à l’édification d’un État démocratique dans le pays de ses défunts parents », avait conclu le même communiqué.