Annaba : Deux hirakistes condamnés, cinq autres acquittés


Sept jeunes hirakistes ont comparu, avant-hier en fin d’après-midi, devant le tribunal correctionnel d’Annaba.

Deux parmi eux, Aouadi Hacène et Mouissi Achref ont été condamnés à six mois de prison dont trois avec sursis, tandis que les cinq autres ont bénéficié d’un acquittement, avons-nous constaté sur place.

Ils sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour «attroupement non armé», «incitation à l’attroupement non armé» et «non-respect des dispositions de la lutte contre la Covid-19».

A leur encontre, le représentant du ministère public a requis une peine d’une année de prison ferme, assortie d’une amende de 20 000 DA et un dépôt à la prison des mis en cause à l’audience.

A la sortie des sept jeunes du tribunal d’Annaba, une véritable liesse populaire a été improvisée par les proches des hirakistes.

Selon Me Radouane Ferrag, l’un des avocats du collectif de la défense, «nous avons plaidé l’acquittement pour nos mandants, d’autant plus que les accusations ne reflètent pas la réalité sachant que dans la même ville d’Annaba il y a eu le meeting du secrétaire général du parti FLN au palais de la Culture Mohamed Boudiaf».

Rappelons que les sept mis en cause ont été arrêtés par la police vendredi 9 septembre 2020 lors d’une marche.

Ils ont été maintenus dans locaux de la police durant tout le week-end avant d’être présentés dimanche devant le parquet et en audience à la faveur d’une citation directe. 

Post Views: 122

Advertisements