Allocation chômage en Algérie : une nouvelle condition en vue

Les conditions de l’allocation chômage ont déjà été connues aux yeux des demandeurs, et ce, depuis mars 2022. À présent, des milliers d’inscrits reçoivent cette attribution chaque mois et leurs demandes d’emplois sont traités quotidiennement afin de les maintenir dans une employabilité efficace.

En effet, le directeur général de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), Abdelkader Djaber a déjà affirmé dans une interview, que plus de 500.000 primo-demandeurs d’emploi, dont 63 % de femmes, étaient concernés jusqu’à ce jour par l’allocation, et ont reçu depuis le mois d’avril leurs contributions dans les brefs délais, à noter que chaque personne âgée entre 19 et 40 ans, peut profiter de cette allocation à condition qu’elle soit sans et surtout en recherche d’emploi, afin de réduire le taux de chômage en Algérie. Cette option reste cependant permanente jusqu’à ce que le bénéficiaire obtienne un emploi de la part de son agence dans le secteur public ou privé.

Une nouvelle condition en vue :

Les demandeurs de l’allocation chômage devront désormais passer par une nouvelle condition particulière qui sera une formation au profit de ces dernières, afin de les préparer au monde professionnel dans le cas où des agences les contacteront pour emploi. C’est ce qu’ont affirmé les ministères du Travail, de la sécurité sociale et celui de la formation professionnelle ce jeudi 22 septembre 2022.

De nombreux dispositifs visent à assurer cette formation aux différentes catégories d’allocataires afin qu’ils puissent améliorer leur employabilité, dans le cas où ils seront prochainement recrutés auprès des agences, en acquérant les compétences nécessaires pour débuter dans le monde du travail. La formation sera basée sur les compétences humaines, éducatives et matérielles, en particulier dans les compétences qui manquent sur le marché du travail.

Selon nos sources, une note ministérielle indique que la formation de niveau 1 qui qualifiera les apprentis se déroulera en présentiel pendant trois à six mois, elle sera également encadrée par un enseignant de la formation professionnelle avec l’utilisation des derniers outils pédagogiques éducatifs et digitaux.