AIA Grand Rapids Awards 2022 : une Algérienne se distingue aux USA

L’Algérie regorge de talents. Si certains ont choisi de rester sur le territoire national pour faire profiter leur pays, d’autres optent pour l’immigration pour poursuivre leurs études à l’étranger et construire leur carrière. Une chose est sûre, comme nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises, de nombreux Algériens réussissent à se distinguer dans des concours internationaux.

Dans ce même sillage, l’Institut américain des architectes, en partenariat avec l’université du Grand Rapids, aux USA, a célébré, la fin du mois d’octobre dernier, la remise des prix d’honneur pour son programme annuel. Un programme qui vise la promotion de la valeur des meilleures conceptions et encourage la recherche de l’excellence dans l’architecture.

Pour son édition 2022, l’AIA Grand Rapids a remis plusieurs prix pour mettre en valeur le talent de plusieurs architectes. Parmi ces derniers, figure une femme d’origine algérienne qui a réussi à se distinguer grâce à son projet.

Une Algérienne se distingue aux AIA Grand Rapids Awards 2022

Il s’agit de Imane Hocini, une jeune femme algérienne qui a réussi à décrocher au cours de cette cérémonie le prix du projet étudiant pour la conception d’un musée avec du béton écoresponsable et durable. Et ce, au niveau de Lowell du Michigan.

En effet, cette jeune femme algérienne a réussi à lever le défi portant sur l’association d’un matériau le moins respectueux à l’environnement, notamment le béton, à la réalisation de ce musée écoresponsable. Dans un souci de durabilité, Imane Hocini a adopté une approche visant à concevoir un projet qui utilise les qualités écologiques du béton.

Et ce, tout en réduisant son empreinte carbone et son impact sur l’environnement. Tout ça grâce à une réduction des quantités, le recyclage des matériaux locaux. Mais aussi, à la recherche d’autres matériaux plus durables.

[embedded content]