Acte 32 : Imposante marche à Tizi Ouzou


La marche de Tizi Ouzou organisée aujourd’hui à l’occasion du 32e vendredi de protestation pour le départ du système, a été imposante d’autant plus qu’elle a drainé une marée humaine qui a déferlé sur la capitale du Djurdjura. Ils sont venus, d’ailleurs, de toutes les communes de la wilaya pour maintenir la pression sur le pouvoir.

Les participants à cette démonstration de rue ont manifesté, encore une fois, leur détermination à poursuivre le mouvement jusqu’à satisfaction des revendications du Hirak. Ils ont scandé, haut et fort, des slogans hostiles au pouvoir comme ils ont décrié Gaid Salah, Bensalah et Bedoui.

Les manifestants qui se sont scindés en plusieurs carrés compacts ont également mis en avant l’emblème national et le drapeau amazigh. Ils ont brandi des banderoles et pancartes sur lesquelles ont pouvait les multiples mots d’ordre du mouvement populaire.

«  Pour un état de droit : séparation des pouvoirs », « Pas d’élections avec un système mafieux  », « Pour une Algérie belle et prospère », « Attention au recyclage des hommes du passé. L’expérience 1999 à 2019 est à méditer. Place aux jeunes de la nouvelles génération », «  Etat civil et non militaire », « La période de désignation de président est finie », est-il écrit sur les centaines de pancartes portées les manifestants.

La foule a réclamé, encore une fois, la libération des détenus du mouvement populaire qui croupissent dans les geôles du pouvoir. La marche se déroule dans un climat pacifique et dans une ambiance marquée par une solidarité exemplaire.

Post Views: 96