230 agents de la protection civile suspendus


Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales annonce la suspension de 230 agents de la Protection civile, parmi ceux qui ont pris part à la marche organisée dimanche à Alger.

Dans un communiqué rendu public hier, le ministère affirme que cette décision «est prise conformément au disposition du statut général de la Fonction publique». Le département de Kamel Beldjoud, qui avait accusé, dimanche soir, «des parties étrangères d’être à l’origine de cette marche des pompiers», affirme aussi «qu’il engagera des poursuites judiciaires contre les concernés».


Post Views:
52

Advertisements