20 mds USD récupérés : le ministre Tabi révèle des détails effarants

Depuis 2019 les procès d’ex-ministres et oligarques, se sont enchainés, et les découvertes de leurs fortunes, mais aussi de ce qu’ils possédaient comme biens immobiliers a suscité l’indignation de beaucoup. Si les condamnations sont tombées, les saisies ont emboité le pas à ces dernières. Outre les condamnations à de la prison ferme pour de nombreux de ces anciens responsables d’Etat mais aussi ces ex-oligarques, la justice a décidé de saisir leurs comptes bancaires, leurs biens immobiliers et leurs entreprises.

Le ministre de la Justice, garde des sceaux, Abderrachid Tabbi, a déclaré que dans le cadre de la récupération des biens pillés, l’équivalent de 20 milliards de dollars ont été récupérés.

Le ministre de la justice a ajouté, lors du vote du projet de loi portant sur prévention et lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, à l’Assemblée populaire nationale, a révélé que la récupération des fonds et biens spoliés s’effectuait au niveau national et international, puisque 20 milliards de dollars des fonds pillés ont été récupérés. Soulignant que le montant est susceptible d’augmenter, en révélant aussi que cela s’est fait en coordination entre les autorités judiciaires algériennes, françaises, italiennes et américaines.

Il a également indiqué que des opérations sont encore en cours au niveau international pour suivre les modalités de récupération de ces biens.

Etanchal - L’étanchéité en Algérie

Le ministre de la Justice révèle des chiffres hallucinants

Abderrachid Tabi a également apporté des précisions sur le montant des fonds récupérés annoncé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune estimé à 20 milliards de dollars, puisqu’il représentait 4 213 biens immobiliers. Mais aussi de 213 biens immobiliers industriels tels que la cimenterie, les usines d’assemblage de voitures et les usines de l’industrie à Jijel, Oran et Alger. En plus d’usines pharmaceutiques à Tissemsilt et Réghaia.

En outre, le ministre de la Justice a aussi révélé la récupération de 229 propriétés agricoles et 25 trains. Sans oublier 425 logements dont 44 entre commerces et parkings, 211 villas, 1500 appartements se situant dans de grandes villes. Mais également 281 bâtiments en construction. En plus de 21 hôtels, et des stations d’essence.

De plus, il a révélé la saisie de 23 000 biens de transport, des avions, des navires et des bateaux. Ainsi que 4 203 camions et bus, 236 machines agricoles. Sans oublier 7 000 voitures. En plus de saisir 6 444 comptes bancaires qui contiennent des sommes d’argent, en plus des bijoux, et des pierres précieuses sont empilées. Et même des entreprises et des chaînes de télévision.